Vu à la télé

I, ROBOT

d' Alex Proyas (2004)

aff1

Ça s'pass' comm' ça, à Olivoude...

D'abord, on s'offre à grands frais une franchise bien porteuse, comme par exemple un classique de la SF en béton signé Isaac Asimov. Puis on la range dans le tiroir "Franchises Porteuses" où on la laisse dormir le temps qu'il faut, histoire de décourager tout réalisateur susceptible d'en donner une adaptation de qualité de passer à l'acte. Le cas échéant, s'il y tient vraiment, on pourra toujours lui refourguer les droits au prix fort: une franchise porteuse, c'est toujours un bon placement. Un beau jour, on ouvre un autre tiroir étiqueté "Scripts de Merde", et on se dit qu'il est grand temps de tirer quelque chose de ce scénar tout pourri qu'on a acheté la peau au fils du maire qui a décidé de faire carrière dans le cinéma - y'a pourtant d'excellents terrains de golf, à LA! Premier boulot: trouver un titre... Retour au tiroir des franchises: bonne pioche! "I, Robot", du bon père Asimov... ça devrait le faire... Avec un titre pareil et une star à l'affiche, je te vends la liste des commissions de ma femme!

Là-dessus, on appelle un staff de script-doctors pour un petit lifting. Non coco, on va pas s'emmerder à lire le bouquin, t'as qu'à piquer deux-trois noms au hasard et en voiture Simone! Docteur Calvin, psycho-roboticienne? Non, ça le fait pas, c'est une vioque... T'as pas une bombasse, dans ton livre? On s'en fout, y'a qu'à dire: Docteur Calvin, bombasse, et c'est marre! Toutes façons, y lisent plus les djeunz, sont tous scotchés devant la Sega! Attends... y'a un truc de ouf en quatrième de couve: "Les Trois Lois de la Robotique"... Ben voilà! On colle ça au générique, ou sur l'affiche, avec "Asimov" par en dessous, comme ça les crânes d'oeufs y seront contents! Après ça, y viendront dire qu'on fait pas d'efforts ! Bon, on se commande des pizzas?

Bien. Plus que la star à trouver... Ça tombe bien coco, y'a Will Smith qui serait partant... Nooooon? LE Will Smith? Çui-là même! mais... y'a quelques conditions... oh, trois fois rien... il est sous contrat avec CONVERSE, en ce moment, LE Will Smith, alors tu comprends... C'est pas un blême ça, coco, je te le mets de suite dans le script, et sans forcer encore: alors l'inspecteur Will Smith il se réveille le matin au son de Stevie Wonder et hop! il saute dans ses baskets pour aller prendre son ti déj', et là écoute-moi bien... Gros plan sur les groles et oooooooh! j'y crois pas! des putain de CONVERSE!!! Ensuite, comme c'est un bon p'tit gars, y va voir sa vieille mémé, et la mémé lui demande:

- Dis voir, p'tit gars, c'est quoi qu' ces trucs qu' t'as aux pieds?

- Ça, tu vois, Mémé, c'est des CONVERSE! des vrais putain d'collectors! On en fait plus d'nos jours, des pompes çacomme!

Faut dire que Will Smith, dans le film, il vit dans un vrai monde de fiotes où les gens sont tous mous et efféminés, et pas foutus de se faire cuire un oeuf dur: c'est les robots qui font tout ça, et même que ça le fait iech, Will Smith, ça lui engendre les boules: lui, tous les matins, il chope d'entrée les haltères en sautant dans ses CONVERSE, putain t'as maté les pecs! et les tablettes!

Ensuite, on pourrait glisser un truc juste après la poursuite en bagnole dans le tunnel, quand Will Smith y se retrouve par terre tout déguenillé après la stonba avec les robots... Il s'assied, regarde ses pieds et meeeeeeerde! il a tout niqué ses CONVERSE!!! des collectors qu'on en faisait plus! Oh putain! Pour le coup il se chope les boules, Will Smith, d'autant qu'en plus un robot lui dégomme sa mémé, un vrai collector, qui lui faisait des tartes à la patate douce comme au bon vieux temps où y'avait pas de robots et où les gens étaient pas tous des fiotes... là, ce sont de vraies larmes QU'ON VERSE, et je te jure sur la tête de maaaa mèèèère qu'y vont manger leur race, les tronches en fer blanc! Ça va être le Bronx dans le neuf-trois, ou le contraire je sais plus trop, bref l'important c'est que ça arrache, tu vois, que ça bourrine à donf!

Bon, et à part Will Smith et ses CONVERSE, y'a quoi dans ton film? Ben y'a des FX tout en synthèse, avec des robots aussi expressifs qu'Alain Delon sous Prozac... Ça jure pas trop avec les prises en live, au moins? Ben je sais pas si t'as vu ce vieux musical, "Invitation à la Danse"... tu te souviens la scène où Gene Kelly danse avec Jerry la souris? Ouais, c'est la même chose, mais en moins bien foutu! Mais bon, comme y'a les trois quarts du film en synthèse, finalement ça se voit pas tant que ça...

Sinon pour le cast y'a Will Smith, Will Smith, et puis aussi Will Smith!

Asimov?

C'est qui déjà, çui-là?

macho

Will Smith, retour aux vraies valeurs couillues dans un monde de fiotes!

botox

Le Docteur Calvin, après une cure de Botox!

converse

Converse: just do it!

m_m_

Qui c'est qu'a niqué ma mémé?

moto

Yo! Rien de tel qu'un gros cube pour emballer les bombasses!